samedi, 28 mai 2016 15:31

La Norme ISAC

Written by
Rate this item
(0 votes)

Norme ILSAC - International Lubricant Standardization and Approval Committee

L'International Lubricant Standardization and Approval Committee (ILSAC), regroupe deux organismes de constructeurs de véhicules de tourisme, l'un américain, l'American Automobile Manu-facturers Association (AAMA) et l'autre japonais, la Japan Automobile Manufacturers Association (JAMA). Il élabore depuis 1990 des spécifications d'huiles pour moteurs à essence de basse viscosité permettant des économies de carburant (grades SAE 0W-xx, 5W-xx et 10W-xx).
Ces spécifications, notées ILSAC GF-x (x=1,2,3,4 ou 5), intègrent les exigences des classifications de service API SH, SJ, SL, etc…, auxquelles s'ajoutent les exigences d'économies de carburant évaluées, selon les procédures ASTM séquences VI, VIA puis VIB, ainsi que des performances physico-chimiques minimales de laboratoire.

Les spécifications ILSAC

ILSAC GF-1 : (Obsolète depuis le 1/08/1997)
Pour une huile économique

ILSAC GF-2 : (Obsolète depuis le 31/03/2002)
Pour une huile standard

ILSAC GF-3 : (Obsolète depuis le 30/04/2004)
Pour une huile de qualité supérieure.
Le cahier des charges est proche de la spécification API SL.
Depuis le 1er juillet 2001, cette norme est exigée pour la validation des garanties des véhicules neufs.

ILSAC GF-4 : (Sera Obsolète le 30/09/2011)
Offrent les avantages suivants :
- Résistance à l'oxydation élevée pour faire face aux hautes températures internes de fonctionnement des moteurs.
- Augmentation du rendement par une détergence accrue empêchant plus efficacement la formation de dépôt sur les pièces chaudes en mouvement. Contribue à la propreté des moteurs.
- Augmentation de l'économie de carburant par une meilleure réduction des frottements interne.
- Amélioration de la protection des systèmes d'échappement, augmentation de la durée de vie des systèmes de post-traitement et répond aux normes les plus strictes d'émissions.
Le cahier des charges est proche de la spécification API SM.

ILSAC GF-5 : (Effective depuis le 01/10/2010)
Conçu pour apporter des améliorations par rapport à ILSAC GL-4 dans les catégories suivantes :
- Economie de carburant
- Protection des systèmes de contrôle des émissions
- Resserrement des limites de dépôt et boues
- Niveau de phosphore retenu à 0.08%
- Test émulsion pour E85
- Exigences formalisées compatibilité avec les joints
Le cahier des charges est proche de la spécification API SN.

Par ailleurs, dès le début de la classification des lubrifiants, les constructeurs ont cherché à imposer les tests effectués sur leurs propres moteurs. Ces classifications constructeurs se sont développées au début des années 80. Le développement des boues noires et une vague de défaillance par usure de distribution, incitent alors les constructeurs à être plus sévères que l'API et ACEA.
Les principales spécifications constructeurs sont Caterpillar, Cummins, Fiat, Ford, General Motor, Mercedes, Volkswagen et Renault V.I

 

 

Read 846 times Last modified on samedi, 28 mai 2016 15:31
More in this category: « La Norme API
ZEHNlubrifiants / 2016